NOUVELLE APPROCHE OSTÉOPATHIQUE DE L’EPAULE ET DE LA SCOLIOSE

Enseignant : Eric Prat

 

Eric Prat, ostéopathe DO diplômé de l’A. T. Still Academy, France, 1987 (major national), membre du Registre des Ostéopathes de France et de l’Académie d’ostéopathie française. Conférencier et chargé de cours dans de nombreux pays (USA, Russie, Allemagne, Ja-pon, Canada, Italie), il est le co-auteur des livres Le Lien Mécanique Ostéopathique ; théorie et pratique – Editions Sully 2003 (traduit en anglais et en japo-nais) et Le Lien Mécanique Ostéopathique ; artères et système nerveux autonome – Editions Sully 2009 (ouvrage bilingue français – anglais).

 

Lieu : Köniz

Date : Du vendredi au samedi 4-5 novembre 2022

Horaire : 8.45 à 12.15 et 13.30 à 17.30

Nombre d’heures pour la  formation continue : 15 en catégorie A

Prix:

  • 450 CHF pour 2 jours pour les membres des associations suivantes: LMO Suisse et LMO France 
    500 CHF pour 2 jours (Non membre des associations LMO)
  • Etudiants et ostéopathes employés en attente d’un droit de pratique : 300 CHF

L’ÉPAULE UNE NOUVELLE APPROCHE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE

Objectifs

Les souffrances périarticulaires de l’épaule demandent toute notre attention car elles impliquent un grand nombre de facteurs.

L’épaule est une articulation adaptative qu’il faut toujours remettre dans le contexte de la lésion totale : rachis, thorax, viscéral, etc.

L’épaule est un système articulaire complexe qu’il faut savoir investiguer de façon très détaillée : pièces osseuses, muscles, trajets vasculo-nerveux, tissus mous péri-articulaires, etc.

L’épaule est une articulation très mobile qu’il faut savoir non seulement libérer mais aussi stabiliser : lignes de force et diastasis articulaires.

L’épaule est souvent sous l’influence de facteurs psychologiques et sociaux dont il faut savoir tenir compte dans l’approche ostéopathique.

Plan du cours

Les principaux points clés de la ceinture scapulaire.

L’examen de l’épaule se fait patient assis (15 tests) puis patient en décubitus (9 tests).

Chaque test s’effectue rapidement par une mise en tension précise des structures en question.

Cet examen est rapide (quelques minutes), non invasif et confortable pour le patient, même avec une épaule fragile ou douloureuse.

D’autres tests peuvent compléter cette évaluation si nécessaire.

Patient assis.

  1.  Test de la 1ère côte
  2.  Test de l’angle supérieur de la scapula (m. élévateur scapula)
  3.  Test du bord médial de la scapula (m. petit rhomboïde)
  4.  Test du bord médial de la scapula  (m. grand rhomboïde)
  5.  Test de l’angle inférieur de la scapula (m. grand dorsal)
  6.  Test du bord latéral de la scapula (m. grand rond)
  7.  Test du bord latéral de la scapula (m. petit rond)
  8.  Test de l’espace quadrilatère (nerf axillaire)
  9.  Test de la tête humérale
  10. Test de l’acromion
  11. Test de l’extrémité latérale de la clavicule
  12. Test de l’épine de la scapula (m. supra-épineux et infra-épineux)
  13. Test de la coracoïde (la croix ligamentaire et musculaire)
  14. Test du labrum
  15. Test de l’extrémité médiale de la clavicule

Patient en décubitus.

  1. Test du muscle trapèze (nerf accessoire)
  2. Test de la clavicule en intra-osseux (nerfs supra-claviculaires)
  3. Test de l’incisure scapulaire (nerf supra-scapulaire)
  4. Test de l’espace pré-scalénique (nerf phrénique, veine subclavière)
  5. Test du défilé scalénique (troncs du plexus brachial, artère subclavière)
  6. Test de la pince costo-claviculaire (faisceaux du plexus brachial, artère et veine axillaires)
  7. Test du tunnel sous-pectoral (branches du plexus brachial, artère et veine axillaires)
  8. Test du tendon du long biceps (intervalle des rotateurs)
  9. Test du creux axillaire (billot huméral, m. grand dorsal et grand pectoral)

NOUVELLE APPROCHE OSTEOPATHIQUE DE LA SCOLIOSE

Objectifs :

La scoliose idiopathique est une déviation de la colonne vertébrale dont on ne connait théoriquement pas la cause. L’approche ostéopathique de la scoliose que nous proposons repose sur la recherche d’une possible « lésion ostéopathique primitive ». D’après notre expérience et un certain nombre de résultat obtenus, il faut être attentif aux points critiques suivants.

Points clé de la scoliose

  1. Torsion de la coupole crânienne.
  2. Déséquilibre vestibulaire.
  3. Lésions cranio-cervicales.
  4. Torsion vertébrale.
  5. Déformation costale.
  6. Fixation du diaphragme.
  7. Torsion intra-osseuse coxale
  8. Le filum terminal.
  9. Différence de longueur des membres inférieurs.

Inscription

NOUVELLE APPROCHE OSTÉOPATHIQUE DE L'EPAULE ET DE LA SCOLIOSE

 

Envoyer